Pushkar IMG_4065-1

Holy cows (2)

« On peut mesurer la grandeur d’une nation et de son progrès moral par la façon dont elle traite ses animaux. protection de vache pour moi n’est pas de la simple protection de la vache. Cela signifie la protection de tout ce qui vit et est impuissant et faible dans le monde. » 

                                                                                                                                 Gandhi

Holy cow  IMG_0872-1

Une vache est quasiment équivalente à une mère ou une déesse.

Holy cow  à Benares IMG_6025-1

Holy cow  IMG_1644-1

Triste spectacle, même coloré…

Holy cow  IMG_2715-1

Partage

Holy cow  à Benares

Je n’étais pas rassurée dans cette ruelle Varanasi…

Les vaches sont sacrées en Inde pour des raisons religieuses. Dans la religion hindoue,  les vaches sont un symbole de la terre. Les hindouistes disent une vache donne beaucoup et prend si peu.

Pushkar IMG_4178-1 Holy cow  à Pushkar IMG_4356-1 Holy cow  à Mandawa IMG_0250-1

On dit même qu’un indien préfère mourir de faim que de manger sa vache!

Holy cow  à Pushkar IMG_4061-1 Holy cow  à Udaipur IMG_3333-1

Ce n’est donc pas un caprice bizarre, ou un élément folklorique, mais bel et bien la relation fondamentale que les indiens entretiennent avec la nature.

Holy cow  IMG_0890-1 IMG_3512.Bundi JPG

Les coutumes continuent à constituer le véritable fondement de la civilisation indienne.

Et ces traditions ancestrales qui peuvent nous sembler étranges, continuent à marquer la vie quotidienne.

Holy cow  à Jaisalmer Holy cow  à Mandawa Holy cow  IMG_5145-1 Holy cow  IMG_9719-1 Holy cow  IMG_9791-1

Quel fut le spectacle le plus dur à Varanasi, la vache ou l'état du Gange?

Quel fut le spectacle le plus dur à Varanasi, la vache ou l’état du Gange?

 

En Inde, j’ai appris à regarder les vaches!

Et les petits veaux laineux et propres qui gambadent actuellement dans les prés sont si mignons…Ils auront moins de chance de grandir et vivre qu’en Inde…

 

10 réflexions sur “Holy cows (2)

  1. Arsinoé la Crapaude dit :

    Quelque part, c’est un peu flippant qu’une vache ait limite plus de valeur qu’un homme, mais d’un autre côté c’est rassurant de voir que l’humain peut ne pas être que égocentrique. L’Inde est vraiment le pays des paradoxes… et c’est bien aussi quelque part de voir qu’il reste des choses non lisses dans notre monde, même si c’est difficile. L’équilibre est toujours précaire. Bises !

  2. Petitgris dit :

    J’ai essayé de comprendre leur relation avec les vaches…mais quand j’en rencontrais une comme ta blanche tachetée de noir, je n’étais pas rassurée !🙂 L’état du Gange est désastreux ! Je me souviens de ma peur quand à l’aube on nous a fait monter sur une grande barque pourrie pour déposer une offrande fleurie…je n’ai pas osé toucher l’eau ! Bon vendredi bisous

    • leklektik dit :

      Je t’avouerais que je ne l’ai pas non plus touchée…même si la vie le long du Gange m’a fascinée.
      On y reviendra plus tard…Comme il y a encore des centaines de photos indiennes et de questionnements….
      Agréable fin de semaine et bizzoos!

  3. mamielily dit :

    Merci de resituer la présence des vaches dans un contexte plus global.
    Je suis frappée par l’aspect des rues envahies de déchets! Et le Gange!!!
    Comme c’est dommage!
    Bonne fête de Pâques !

    • leklektik dit :

      Je pense que le problème des déchets ne se règlera pas si vite!
      Et le Gange, on y reviendra pour en aborder le coté « sacré » et le côté « poubelle »… c’est tellement navrant et pourtant si fascinant.
      Vous aussi, agréable week-end pascal.

  4. easylechaton dit :

    J’adore ta citation, Ghandi est venu en Afrique du Sud et je suis sûre que dans un prochain article une citation à propos des chevaux fera écho à ton article. Article toujours intéressant et tellement vivant.

  5. matchingpoints dit :

    Étrange rapport avec la nature que les indiens entretiennent – d’un côté une totale sacralisation et d’un autre un mépris pour l’environnement. Il va falloir trouver une bonne équilibre entre tradition et éducation si l’Inde ne veut pas s’étouffer. On se rappelle de notre promenade matinale sur le Ganges, promenade sacrée…mais malgré tout ça, l’Inde nous fascine !

    • leklektik dit :

      Je ressens la même chose et j’aimerais tant que cette prise de conscience puisse se faire…mais elle n’est pas pour demain! Hélas!
      Joli WE pascal!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s