Kouglof

Un gâteau typique alsacien qui se mange au petit déjeuner ou à l’apéritif, accompagné d’un verre de vin blanc.

Kouglof alsacien

Il est souvent présent sur les tables pour diverses occasions, mariage, Noël, fête des villages, anniversaires…

Il existe depuis longtemps puisqu’en Alsace certains moules datent du 18 ème siècle.

 

 

INGREDIENTS

  • 120 g de raisins secs que l’on fait macérer dans 10 g de rhum ou de kirsch pendant 20 mn
  • 500 g de farine type 55
  • 20 g de levure boulangère fraîche
  • 2 oeufs
  • 100 g de sucre
  • 120 g de beurre mou
  • 200 g de lait demi-écrémé
  • 5 g de sel (1 cc)
  • 10 amandes
  • un peu de sucre glace

 

 

 

CONFECTION DU KOUGLOF

  • Prélevez un peu de lait tiède et non froid pour dissoudre la levure.  (=levain)
  • Ajoutez 1 cs de farine bombée prélevée sur les 500g
  • Laisser reposer un peu jusqu’à ce que des bulles apparaissent et que le levain gonfle
  • Dans votre robot mettez le reste de farine, le reste de lait, le beurre coupé en morceaux, les oeufs, le sucre, le sel et pétrir 3 mn
  • Ajoutez le levain et les raisins macérés avec le rhum
  • Pétrir à nouveau 5 mn jusqu’à ce que la pâte soit uniforme. Elle reste collante, c’est normal.
  • Mettre la pâte dans un saladier recouvert d’un torchon et la faire lever 1 h environ, (ou un peu plus selon la température)
  • Attendre qu’elle ait doublé de volume
  • La mettre sur un plan fariné et ramener les bords 3 ou 4 fois vers le centre
  • Beurrer généreusement un moule à Kouglof et y déposer une amande dans chaque cannelure
  • Y déposer la pâte en veillant à une répartition harmonieuse
  • Recouvrir d’un torchon et faire lever dans un endroit chaud et sans courant d’air
  • On attend que la pâte lève et atteigne les bords du moule. Elle peut même dépasser un peu en hauteur. Cela met environ 1 h
  • Et hop, on enfourne dans le four préchauffé à 180° pendant 45mn
  • A la sortie du four on attend 15 mn et on démoule sur une grille pour bien le laisser refroidir.
  • On saupoudre de sucre glace et on déguste

 

 

 

Kouglof 1.jpg

 

Pour éviter que le dessus ne fonce trop on peut insérer un tôle entre le moule et le dessus du four à mi cuisson.

Kouglof 2.jpg

Kouglof cuit dans un moule en silicone, il reste plus clair que ceux qui sont cuits dans des moules métalliques ou en terre.

Au bout de 2 jours quand il est un peu sec on peut le passer au grille-pain, c’est très bon aussi.

Kouglof 3.jpg

Il existe aussi une version salée de cette brioche que je partagerai un jour peut-être!

Bon appétit et à bientôt pour une miche au tournesol et graines de chia

Bredele de Pâques

En Alsacie, à Pâques, les lapins jouent à cache-cache derrière les primevères .

Bredele Pâques Moto.jpg

D’autres enjambent avec entrain des motos-biscuits pour faire leur virée dans les chaumières.

Les poules sont jalouses de la notoriété du lapin…

Bredele Pâques .jpg

Le lapin à la patte cassé

En Alsacie hier c’était « Vendredi Saint », un jour férié supplémentaire par rapport au reste de la France!

Bredele Pâques 2.jpg

Et oui nous bénéficions du « Karfreitag » (Vendredi Saint), une particularité héritée  des Allemands du temps où l’Alsacie appartenait à l’Allemagne. (De 1870 à 1918, l’Alsace a été sous occupation allemande.)

Bredele Pâques 1.jpg

Youpee…On se réjouit de ce jour férié en plus, que vous n’avez pas!

Bredele Pâques 3.jpg

Ribambelle de lapins et de poules (qui, peut-être, pondent les oeufs)

Ici, c’est le « Osterhas » (lièvre de Pâques) qui vient déposer des oeufs en chocolat dans les nids de mousse et de brindilles que les enfants confectionnent avec les parents. Le lapin représente la fertilité et le renouveau du printemps.

Bredele Pâques 4.jpg

Il transporte des primevères, comme le Père-Noël son sapin.

L’origine du lapin viendrait d’une légende allemande dans laquelle une femme pauvre qui ne pouvant offrir de douceurs à ses enfants, décora des œufs qu’elle cacha dans le jardin. Quand les enfants sont allés au jardin, ils ont vu un lièvre dévaler, et ont cru que c’était lui qui avait pondu les œufs. Vive la naïveté des enfants qui font perdurer cette tradition de Pâques qui est encore très vivace. Et grands et petits se réjouissent pour Pâques et ses chocolats.

Bredele Pâques Croqué.jpg

Je pense qu’il a été croqué…

Drôle de mélange de traditions chrétiennes et païennes dans nos jardins! Chez nous ce ne sont pas les cloches qui reviennent de Rome, mais de jolis petits lapins qui pondent des oeufs magiques.

Bredele Pâques Différent.jpg

Toujours le lapinou à la patte cassée ou croquée…

J’ai profité de ce jour férié des privilégiés alsaciens (oui j’insiste) pour faire mes petits biscuits de Pâques.

Bredele Pâques 7.jpg



J’ai fait ma pâte brisée sucrée avec

-100gr de sucre de coco bio

-200gr de beurre

-370gr de farine

-1oeuf (pas en chocolat)

-un peu de vanille de Madagascar en poudre

Je mélange tous les ingrédients et je la laisse reposer 1h au frigo

J’étale ma pâte comme si je fais une tarte

Je découpe avec des petits emporte-pièces de la « bredele boutique« 

Je les dépose sur une tôle recouverte de papier sulfurisé

Je les badigeonne au pinceau avec un oeuf battu

Je fais cuire 12 mn à 180°

Je les dépose sur une grille pour les faire refroidir

Bredele Pâques 6.jpg

Et j’en cache la moitié, sinon ils sont mangés dans l’après-midi.

Bredele Pâques 5.jpg

Je les donne au lièvre de Pâques qui les déposera dans les nids des enfants sages.



Bredele Pâques Pâte.jpg

Recette number 2, la pâte brisée aux amandes

-200gr de farine

-100gr d’amandes en poudre

-75gr de sucre roux

-125gr de beurre

-1 oeuf

-1 sachet de sucre vanillé

On peut les décorer avec des pépites de chocolat, du sucre glace, du chocolat ou des grains de sucre.

Bredele Pâques Cache-Cache1

Ils broutent aussi les primevères sauvages des pelouses quand ils ont un petit creux.

Bredele Pâques Cache-Cache.jpg

Et ils s’écroulent, le ventre plein…

Je suppose que vous saviez déjà que les alsaciens sont un peu bizarres…

Mais ici les voisins et les amis se réjouissent de croquer dans les « Osterbredele »

Un beau billet chez les Matchingpoints sur le même thème, c’est ici.

Joli week-end de Pâques à tous et à très bientôt!

Tarte Choco-Fraises sans cuisson

Tarte aux fraises

Un vrai petit délice gourmand, tellement simple à réaliser.

 

Il vous faut 

-300 gr de petits sablés style galettes bretonnes à la fleur de sel ou gavottes (crêpes dentelle)

-100 gr de beurre mou

-150 ml de crème liquide entière

-150 gr de chocolat noir à cuire (style Nestlé) en petits morceaux

-150 gr de chocolat au lait en petits morceaux

-1 barquette de fraises de 250 gr. J’ai pris des « gariguettes »,facilement trouvables chez les primeurs des marchés actuellement, mais avec la « Mara des Bois » c’est encore meilleur, mais il faut encore attendre pour la mara, elle n’est mûre qu’en été.


 

Tarte aux fraises

-Dans le blender ou le thermomix je mixe les petits sablés avec le beurre mou ( mais non fondu).

-Je verse ma pâte dans le moule beurré ou recouvert de papier sulfurisé et je l’étale avec les doigts en remontant sur les bords.

-Je prépare ma ganache en mélangeant la crème fraîche et les chocolats en petits morceaux.

Soit au bain-marie, soit au thermomix pendant 5mn à 50° et vitesse 2

-Je coule ma ganache sur mon fond de tarte.

-J’y dispose les fraises lavées et égouttées.

-Je couvre de film étirable alimentaire.

-Je mets au frigo pendant au moins 2h. (peut aussi être préparée la veille)

 

Tarte aux fraises


 

J’utilise un moule amovible  à 9,90 Euros de bredele boutique.

J’ai parfaitement pu démouler ma tarte en ayant juste beurré mon moule.

Rassurez vous, je ne suis pas sponsorisée, je trouve juste que c’est une caverne d’Ali-Baba pour celles et ceux qui aiment cuisiner avec originalité.