Rhyolite, une ville fantôme (1)

On pourrait aller faire un tour au Nevada sur la Route 74.

Pas au casinos, mais un arrêt un peu spécial dans une « Ghost Town » entre Beatty et Death Valley dans le désert de Mojave.

Deux de mes filles sont actuellement en Islande et m’envoient de merveilleuses photos de nature brute et minérale avec des cabanes perdues dans l’immensité…

Je repense à notre périple à Death Valley en Avril 2016. Et plus particulièrement à Rhyolite (Amargosa Valley)

On pouvait aller à Las Vegas en diligence…

 Rhyolite Textures 11.jpg

 

Cette ville est née lors de la ruée vers l’or en 1904 puis brutalement abandonnée pour des raisons économiques en 1908. Et pourtant c’était une ville en béton, contrairement aux autres villes construites en bois ou composées de tentes.

Rhyolite disposait d’une école pour 250 enfants, d’un hôpital, d’une piscine (en plein désert!), d’une poste et du téléphone, d’hôtels, de l’eau courante, du train, de l’électricité, d’une prison, de banques, de saloons, 2 églises, des courts de tennis, une équipe de base-ball, des prostituées, un casino…

En 1906 le premier convoi quitte Beatty avec 42 tonnes d’or.

Mais la quantité d’or avait été largement surévaluée et les chercheurs sont vite rentrés bredouilles. Ils ont plié bagage pour vivre leur rêve ailleurs dans d’autres régions minières…

En 1908 elle comptait plus de 8000 habitants.

En 1911 Rhyolite est quasiment une ville déserte. L’éclairage public s’éteint, les magasins sont fermés et la mine d’or aussi.

En 1920, plus que 20 âmes…

A chacun son Eldorado… mais aujourd’hui il ne reste que quelques vestiges singuliers de cette ville mélancolique et fascinante à la fois.

 Rhyolite Cars 2.jpg

 Rhyolite Cars 1.jpg

 Rhyolite Cars.jpg

 

Un arrêt à la « Bottle house de Tom Kelly » est naturelle pour des gens curieux comme nous.

 Rhyolite 2.jpg

 Rhyolite 3.jpg

 Rhyolite 4.jpg

 Rhyolite 5.jpg

 Rhyolite 9.jpg

Un coup d’oeil à travers la fenêtre

 Rhyolite 1.jpg

 Rhyolite 6.jpg

 

 Rhyolite 8.jpg Rhyolite 7.jpg

 Rhyolite 10.jpg

Cette maison en bouteilles fut construite en 1906 par un vieil Australien de 76 ans. Comme les matériaux étaient très chers en ce temps, Tom Kelly utilisa donc ce qui était disponible : du mortier et des bouteilles (pour la plupart de marque Adulphous Busch qui allait devenir plus tard Budweiser). Il récupéra 50.000 bouteilles en 6 mois dans les saloons. L’eau étant rare et chère, les bouteilles n’étaient même pas lavées. Il vendit la maison une fois celle-ci terminée.

En 1925, elle a eu une nouvelle toiture grâce à Paramount Pictures qui l’utilisait pour certains  films.  Le dernier habitant fut  Tommy Thompson et sa famille, dont huit enfants, qui y vivaient jusqu’en 1969 et ont ajouté les maisons miniatures qui peuvent encore être vues dispersées sur le gazon aujourd’hui.

En 1926 meurt le dernier habitant de Rhyolite.

 

Rhyolite

L’entrée du cimetière à l’extérieur du village. 

 Nous avons été intrigués par un wagon d’Union Pacific 

 

Union Pacific .jpg

Le caboose (ou cambuse en français)  fournit à l’équipage du train un abri dans le dernier wagon.

Union Pacific 3.jpg

Il est sommairement équipé pour y dormir et y manger. Il est toujours peint en rouge vif, tradition oblige, et souvent décoré d’affiches et de photos.

Union Pacific 1.jpg

Union Pacific 2.jpg

Ce wagon a autrefois été utilisé comme station-service à Rhyolite.

 

Union Pacific 4.jpg

Inutile de vous dire qu’on ne peut s’empêcher d’y pénétrer, à pas de loup, en chuchotant, et en s’arrêtant à chaque pas lorsque le plancher grince…

A bientôt pour la suite de Rhyolite, typique de la frénésie et du déclin d’une ville, au temps de la ruée vers l’or.

 

5 réflexions sur “Rhyolite, une ville fantôme (1)

  1. Sev dit :

    Waaaaouh! J’ai aussi visité une ville fantôme dans le désert chilien… C’est vraiment très bizarre. On a l’impression d’être dans un mix de western et de maison hantée.
    Cette maison en bouteille est super originale!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s