Pain au tournesol et graines de chia

Une agréable découverte que ce pain vraiment très bon innové ce matin. Je cherchais quoi mettre dans ma pâte de base que je n’avais pas encore testé.

Pain au tournesol et graines de chia 1.jpg

Et j’ai été enchantée par cette association qui donne un pain consistant et aéré à la fois, avec beaucoup de goût et qui rassasie.

Pain au tournesol et graines de chia 2

Pour en savoir plus sur les graines de chia, la nourriture de base des Mayas et des Aztèques

Pain au tournesol et graines de chia 3.jpg

 

INGREDIENTS

  • 350 g de farine de blé T55
  • 150 g de farine de seigle
  • 320 ml d’eau
  • 20 g de levure boulangère fraîche ou 8 g de levure sèche
  • 40 g de graines de chia
  • 60 g de graines de Tournesol
  • 1 cc bombée de sel, environ 10 g

 

Pain au tournesol et graines de chia 5.jpg

CONFECTION DU PAIN

  • Mélangez les farines, l’eau et la levure.
  • Pétrir 5 mn
  • Ajouter le sel et les graines
  • Pétrir 3 mn
  • Mettre dans un saladier, couvrir et laisser reposer 1h ou 1h 30 selon la chaleur, à l’abri des courants d’air.
  • Déposer la pâte sur un plan de travail fariné
  • En rabattre les bords 3 ou 4 fois vers le centre
  • Former une boule
  • La déposer sur une tôle recouverte de papier sulfurisé
  • La faire pousser, couverte d’un torchon, au chaud environ 45 mn à 1h
  • L’enfourner 45 mn à 220°

 

Pain au tournesol et graines de chia 4.jpg

Vous pouvez aussi en faire des petits pains individuels, cuisson 20 mn à 220°

Ils se congèlent très bien!

Pain au tournesol et graines de chia 6.jpgA très bientôt pour un nouveau billet!

N’hésitez pas à me contacter si quelque chose n’est pas clair!

Kouglof

Un gâteau typique alsacien qui se mange au petit déjeuner ou à l’apéritif, accompagné d’un verre de vin blanc.

Kouglof alsacien

Il est souvent présent sur les tables pour diverses occasions, mariage, Noël, fête des villages, anniversaires…

Il existe depuis longtemps puisqu’en Alsace certains moules datent du 18 ème siècle.

 

 

INGREDIENTS

  • 120 g de raisins secs que l’on fait macérer dans 10 g de rhum ou de kirsch pendant 20 mn
  • 500 g de farine type 55
  • 20 g de levure boulangère fraîche
  • 2 oeufs
  • 100 g de sucre
  • 120 g de beurre mou
  • 200 g de lait demi-écrémé
  • 5 g de sel (1 cc)
  • 10 amandes
  • un peu de sucre glace

 

 

 

CONFECTION DU KOUGLOF

  • Prélevez un peu de lait tiède et non froid pour dissoudre la levure.  (=levain)
  • Ajoutez 1 cs de farine bombée prélevée sur les 500g
  • Laisser reposer un peu jusqu’à ce que des bulles apparaissent et que le levain gonfle
  • Dans votre robot mettez le reste de farine, le reste de lait, le beurre coupé en morceaux, les oeufs, le sucre, le sel et pétrir 3 mn
  • Ajoutez le levain et les raisins macérés avec le rhum
  • Pétrir à nouveau 5 mn jusqu’à ce que la pâte soit uniforme. Elle reste collante, c’est normal.
  • Mettre la pâte dans un saladier recouvert d’un torchon et la faire lever 1 h environ, (ou un peu plus selon la température)
  • Attendre qu’elle ait doublé de volume
  • La mettre sur un plan fariné et ramener les bords 3 ou 4 fois vers le centre
  • Beurrer généreusement un moule à Kouglof et y déposer une amande dans chaque cannelure
  • Y déposer la pâte en veillant à une répartition harmonieuse
  • Recouvrir d’un torchon et faire lever dans un endroit chaud et sans courant d’air
  • On attend que la pâte lève et atteigne les bords du moule. Elle peut même dépasser un peu en hauteur. Cela met environ 1 h
  • Et hop, on enfourne dans le four préchauffé à 180° pendant 45mn
  • A la sortie du four on attend 15 mn et on démoule sur une grille pour bien le laisser refroidir.
  • On saupoudre de sucre glace et on déguste

 

 

 

Kouglof 1.jpg

 

Pour éviter que le dessus ne fonce trop on peut insérer un tôle entre le moule et le dessus du four à mi cuisson.

Kouglof 2.jpg

Kouglof cuit dans un moule en silicone, il reste plus clair que ceux qui sont cuits dans des moules métalliques ou en terre.

Au bout de 2 jours quand il est un peu sec on peut le passer au grille-pain, c’est très bon aussi.

Kouglof 3.jpg

Il existe aussi une version salée de cette brioche que je partagerai un jour peut-être!

Bon appétit et à bientôt pour une miche au tournesol et graines de chia

Pain à la farine de châtaignes et aux lardons.

Vous l’avez compris, je suis dans ma phase PAIN

Ce matin j’ai fait un pain typé qui a beaucoup de corps et de goût. C’est une farine sans gluten, dense et riche en fibres. C’est la farine des Corses!

Je l’ai associée à une farine T55 qui donne une pâte moins élastique qui se rétracte moins  à la cuisson.

Léo est un grand amateur de pain aux graines comme sa mamillon. Il adore me regarder faire, surveiller la pousse, s’enivrer des odeurs qui s’échappent du four, et manger le pain chaud…

Léo et le pain 3.jpg

Il le regarde, le renifle à 4 pattes et le coupe…

Léo et le pain

Léo et le pain 4.jpg

Il faut que j’arrive à le couper…

Léo et le pain 1.jpg

C’est dur, mais je vais y arriver…

Léo et le pain 5.jpg

Enfin un bout de pain tiède qui cède. Et il ne résiste pas le petit gourmand.

Léo et le pain 2.jpg
Je mange, je repose…

Léo et le pain 6.jpg

Je partage la recette du Moulin Fritz de Soufflenheim où j’achète mes farines.

Pain à la chataigne 1.jpg

INGREDIENTS

  • 100 g de farine de châtaignes
  • 400 g de farine T55
  • 290 g d’eau
  • 10 g de sel
  • 10 g d’huile d’olive
  • 8g de levure sèche ou 20 g de levure boulangère fraîche
  • 50 g de lardons

Pain à la chataigne .jpg

 

CONFECTION DU PAIN

  • On fait revenir les lardons dans une poêle sans rajouter de graisse
  • Dans le bol du robot on mélange
  • la farine de blé
  • de châtaigne
  • l’eau et le sel
  • la levure
  • l’huile
  • On pétrit 5 mn
  • On rajoute les lardons
  • On dépose la pâte sur un plan de travail fariné
  • On rabat les bords 3 ou 4 fois vers le centre
  • On en forme une boule qu’on met dans un saladier
  • On laisse lever 1h30
  • On tapote la pâte sur un plan fariné pour en chasser les bulles de gaz
  • On rabat 3 ou 4 fois les bords vers le centre
  • On forme une miche
  • La faire lever 45 mn sur une tôle recouverte de papier sulfurisé à l’abri des courants d’air
  • La couvrir d’un torchon
  • Enfourner pendant 30 mn à 220°
  • On fait refroidir la miche sur une grille
  • Et on patiente pour la dégustation

Vous pouvez en faire des petites boules individuelles 15 mn à 220° et les congeler.

Pain à la chataigne 3.jpg

 

A bientôt, prochain billet le kouglof!