Arles

 

J’ai aimé flâner dans les rues d‘Arles, au soleil, à m’attarder sur les graffiti, les pierres, les murs, les arènes…

dans-les-rues-darles

arles-dans-les-rues

Déambuler à la Place de la République, ou manger une glace près de St Charles.

Place de la République avec son obélisque et sa fontaine

Place de la République avec son obélisque et sa fontaine

arles-saint-charles

église Saint Charles

 

Je  traîne comme d’habitude aux portes de la ville.

details-portes-darles

Textures, attention aux échardes!

heurtoirs-de-portes-a-arles heurtoirs-de-portes-darles

Les sculptures m’interpellent

sculptures-a-arles-3

Détails du portail roman provençal de St Trophime

 

sculptures-a-arles-1 sculptures-a-arles-2 sculptures-a-arles-4 sculptures-a-arles

 

 

Se promener  sur la galerie du cloître et profiter de cette belle architecture provençale romane et gothique est un pur plaisir.

N’hésitez pas à visiter l’église Saint-Trophime et son cloître.

 

sculptures-a-arles-2

st-trophime-1 sculptures-a-arles-3 st-trophime-arles sculptures-a-arles-7 sculptures-a-arles-4 sculptures-a-arles-8

sculptures-a-arles

Les cryptoportiques sont la partie souterraine du forum, la place publique de l’ancienne ville romaine. Elle a été crée pour supporter cette place. ( 46 avant JC). Plus tard elles servaient de caves et de prisons. Ces galeries sont ventilées et éclairées par des soupiraux. Ce sont donc des galeries de circulation et de stockage.

Allez y si vous avez le temps et si vous aimez vous promener dans l’humidité et l’obscurité sous terre. Sinon, rester au soleil!

arles-cryptoportiques

Doubles galeries souterraines en forme de fer à cheval

arles-cryptoportiques

J’ai aimé Arles, « Ville d’art et d’histoire », , et ses habitants chaleureux et souriants aussi.

sculptures-a-arles-6

La galerie de promenade du cloître, silence, pierres et ciel.

 

Prochaine étape, Aigues-Mortes, belle journée à tous!

 

 

 

Tapis, tapis

Sur la route entre Jodhpur et Udaïpur , c’est le paradis des tapis.Tapis IMG_2184-1

Près de Mogra, l’arrêt fut obligatoire, nous ne pouvions plus résister à l’appel des tisserands.

Tapis  -1

Pali est une petite ville prés de la rivière Bandi où foisonnent des filatures de laine et de coton ainsi que des teintureries. (Qui polluent l’air et l’eau…)

Tapis  IMG_2171-1

La plupart des tapis sont noués à la main et sont fabriqués avec d’originaux motifs floraux ou géométriques et de belles combinaisons de couleurs.

Tapis  IMG_2186-1

C’est de la laine de chameau, de mouton et de chèvre qui est utilisée par les tisserands assis devant leurs métiers dans les villages.

Tapis  IMG_2167-1

Cette tradition de tissage remonte à plusieurs siècles.

Tapis   IMG_2173-1

Les tisserands de l’Afghanistan avaient été installés dans les ateliers royaux du 17ème siècle au Rajasthan. Et la tradition perdure.

Tapis   IMG_2178-1

 

Il serait dommage de passer à côté de ces œuvres magnifiques de l’artisanat.

Tapis     IMG_9199-1

Les dhurries sont des tissages de fils de coton aux motifs essentiellement géométriques. L’artisan peut y mettre toute son imagination, son inspiration et son talent.

Tapis   IMG_2303-1

On peut encore trouver des tissages autres que du travail de masse, en s’arrêtant au bord de la route et en entrant dans une maison où vivent 3 générations et où l’on tisse à tour de rôle. On peut discuter avec la famille , parler de la scolarité  avec les enfants….

IMG_2308-1 IMG_2314-1 IMG_2324-1 IMG_2321-1-2 IMG_9201-1 IMG_9206-1 IMG_9214-1

Et c’est là que nous avons craqué après 2 ou 3 autres arrêts.

IMG_2326-1

La belle main de la grand-mère

IMG_9210-1

Le patriarcche

IMG_9197-1

Notre craquage

Prochain billet, le temple de la moto!

Eh oui, ça existe!

Belle journée à tous

Le fort de Mehrangarh

Après le délire du newton’s manor, un peu de culture et d’architecture!

Vue du fort depuis le Jaswant Thada.

Vue du fort depuis le Jaswant Thada

Au sommet d’un rocher-colline de 125 mètres, l’emblématique Fort de Mehrangarh est parmi l’une des structures les plus importantes et les plus solides de l’Inde.

IMG_2104-1

 

Depuis le sommet il offre une vue à couper le souffle sur la ville bleue.

IMG_2112-1

Clos par des murs épais qui sont 36m de haut et 21m de large, il y a quelques palais étonnants dans le fort, dont le Palais des perles (Moti Mahal), le palais des miroirs (Sheesh Mahal), le Palais des fleurs (Phool Mahal) ou la Chambre de maharajah Takhat Singh.

Le fort de Mehrangarh 2

Le fort très bien conservé est parmi les lieux touristiques les plus populaires en Inde.

Le fort de Mehrangarh

Il a été fondée par Rao Jodha en 1459 et est entouré de remparts mesurant de 6 à 36 m de haut. Il est taillé à même la roche. Il fut habité jusqu’au début du XX siècle.

Le fort de Mehrangarh 3

Le Fort de Mehrangarh peut être atteint de la ville par une route circulaire de 5kms.

Sept portes doivent être franchies pour atteindre le fort.

Le fort de Mehrangarh 6

Il a résisté à toutes les attaques ennemies. Il est habité d’histoires et de légendes.

manuscrit

Le fort de Mehrangarh 4

Des fresques murales du XIX sont composées de colle, d’urine de vache (sacrée évidemment) et de feuilles d’or.

fresque murale

Les fenêtres des zenana (harem) du Palais des fleurs représenteraient plus de 250 motifs géométriques différents, mais je ne les ai pas inventoriés…

Le fort de Mehrangarh 7 Le fort de Mehrangarh 8 zenana

A Loha Pol, l’entrée originelle du fort, on peut apercevoir des empreintes de mains rouges qui représentent le Sati des veuves de maharajah. C’est un suicide rituel qui consiste à s’immoler sur un bûcher après la mort de leur mari. En 1843 les épouses de Man Singh furent les dernières à se sacrifier.

Le fort de Mehrangarh 1

Le fort de Mehrangarh 8 Le fort de Mehrangarh 10Les habiles artisans Jodhpuri ont effectué un beau travail ici, pour la prodigieuse architecture du fort et pour les sculptures des palais et des temples.

Stone carving

Le fort de Mehrangarh 9

Les façades sculptées sont délirantes d’ajourages et de ciselages. Toujours en l’honneur des femmes qui peuvent regarder ce qui se passe dans la cour sans qu’on ne puisse les voir. (Zanani Deodi). Des centaines de splendides fenêtres à moucharabiehs donnent sur une cour intérieure.

Le fort de Mehrangarh 12

Tout est réalisé en calcaire ocre et rosé, parfait pour les jeux de lumières.

Le fort de Mehrangarh 11

Le fort de Mehrangarh 12

Au revoir

Dans le prochain billet, le Jaswant Thada , un joli petit temple de marbre blanc.