le kathakali, un art traditionnel indien, du théâtre dansé. (2)

Au Kerala les traditions de danse et de théâtre sont  très riches.

Les danses classiques se transmettent dans des écoles spécialisées et des centres artistiques.

L’origine du kathakali vient des rituels des danses des temples. C’est une des plus ancienne forme de théâtre au monde.

Cet art date du XVII ème , avec quelques rituels religieux du II ème.

C’est l’expression scénique des épopées indiennes du Ramayana et du Mahabharata.

L’acteur ne s’exprime jamais oralement, mais toujours par les rythmes, et les gestuelles. C’est du mime en quelque sorte.

Les mudras ( gestes symboliques des mains et des doigts ), sont très précis, ainsi que les sentiments, les émotions et les humeurs exprimés dans le visage, essentiellement par la bouche et les yeux .

Les dialogues ne se font qu’à travers ces mimiques et cette gestuelle codifiée.

Je n’ai sûrement pas compris le sens profond de toutes ces attitudes, mais un message est passé, même si mon interprétation n’était peut-être pas la bonne! Il faut avouer que ça reste quand même compliqué si on n’est pas familiarisé avec les codes de musique, de couleurs, des gestes spécifiques…

L’acteur arrive à composer 500 mimiques différentes avec son visage. Mais je vous rassure, il n’en a montré qu’une partie. Heureusement car ça aurait pu être long, très long….

Maquillage 1

Le maquillage très élaboré, avec des pigments naturels est extrêmement important et dure pendant plus d’une heure. Chaque couleur a une signification bien précise. Fond vert pour les héros, les dieux et les rois, rouge et noir pour les féroces, les démons et les méchants, jaune pour les ascètes et les femmes.

Maquillage 2

 

Maquillage 3

 

Maquillage 4

 

Maquillage 5

Il obéit  à des règles très strictes.

Maquillage 6

 

Maquillage 7

Il a l’avantage d’un masque, mais laisse apparaitre les différentes expressions du visage.

Le monsieur de gauche fabrique la barbe en papier et pâte de riz qui sera collée sur son menton

Le monsieur de gauche fabrique la barbe en papier et pâte de riz qui sera collée sur le menton de l’acteur.

La peinture est obtenue en mélangeant diverses pierres et poudres avec de l’eau et de l’huile de coco, ce qui demande une longue préparation avant le spectacle. Cette peinture est élaborée par des spécialistes dans le théâtre même.  

C’est là que le spectacle commence et non à l’ouverture du rideau.

C’était pour moi la partie la plus intéressante de la représentation.

Je sais…ce n’est pas logique…

Le rideau se lève.

Le rideau se lève.

Les mimiques du visage expriment les 9 émotions principales avec l'accompagnement instrumental

Les mimiques du visage expriment les 9 émotions principales avec l’accompagnement instrumental à gauche.

Ils mettent également une graine dans chaque oeil, qui fait virer le blanc de l’oeil au rouge et donner ainsi plus d’expression aux yeux, essentiels dans cette forme d’art si particulière. ( Ce n’est pas douloureux et agit environ 5 h )

Maquillage vert, symbole des rois, des héros et des dieux

Maquillage vert, symbole des rois, des héros et des dieux

Ce travail transforme les acteurs physiquement et mentalement. D’hommes ils deviennent « Dieux » pour un court instant. ( 1h30 de représentation, mais dans les temples ça dure toute une nuit )

PACHA avec ses mètres de jupons, de rubans, ses pompons et ses broderies.

PACHA avec ses mètres de jupons, de rubans, ses pompons et ses broderies.

D’où l’importance de la méditation et d’une très grande concentration.

Les doigtiers du percussioniste sont des bandes de tissu enduites de riz et de chaux.

Les doigtiers du percussionniste sont des bandes de tissu enduites de riz et de chaux.

Ils vont interpréter avec brio les héros du spectacle des 3 mondes, les dieux , les hommes et  les démons de la mythologie hindoue. ( Un peu compliqué, mais bon, on peut retenir le combat entre le bien et le mal, les gentils et les méchants…)

Le personnage au maquillage noir représente l’homme dans la forêt primitive, le cruel, le sauvage.

Les costumes sont travaillés et colorés, les coiffes sont fabuleuses, et les bijoux magnifiques.

La danse, le rythme , la gestuelle des mains, des jambes et du corps.L'expression faciale de paix, de sérénité et tranquillité.

La danse, le rythme, la gestuelle des mains, des jambes et du corps. L’expression faciale de paix, de sérénité et tranquillité.

Les danses, les chants et les percussions se passent dans une atmosphère spéciale, très frénétique.

Le tambour vertical est un CHENDA joué avec des batons, l'horizontal un maddalam joué avec les mains. A gauche avec la paume, à droite avec les doigts.

Le tambour vertical est un CHENDA joué avec des bâtons, l’horizontal un MADDALAM  joué avec  les mains.                                                                                                                                                          A gauche avec la paume, à droite avec les doigts.

Là aussi, quelquefois à la limite du supportable pour des non-initiés comme moi…

l'acteur interprete par les mudras l'histoire que récite le chanteur ( à droite avec les cymbales )

l’acteur interprète par les mudras l’histoire que récite le chanteur ( à droite avec les cymbales )

Tous les rôles, y compris les féminins, sont tenus par des hommes. Et cet art demande 8 à 15 années d’apprentissage. Une formation intense et quotidienne d’exercices pour les yeux et les mains, et la souplesse du corps.

KARUTHA THAADI et son élégante gestuelle des mains

Kari et son élégante gestuelle des mains

Un massage  douloureux d’huile de sésame  se fait en fin de séance avec les pieds et les orteils du « maitre ».

KARI  porte une énorme jupe taillée dans 55m de tissu.

KARI porte une énorme jupe taillée dans 55m de tissu.

La flexibilité du corps est essentielle pour les acteurs.

Danseurs et musiciens, à droite un grimage jaune représentant les ascètes et les femmes.

Danseurs et musiciens, à droite un grimage jaune représentant les ascètes et les femmes.

Alors, êtes vous prêts pour vous inscrire à une nouvelle formation aussi rigoureuse que celle de KATHAKALI et qui demande autant de discipline?

La première partie du billet se trouve là, l’ambiance du théâtre.

Belle fin de journée!

L’ambiance d’un théâtre de Kathakali (1)

J’ai assisté à une représentation au Kerala Kathakali Center à Kochi.

Ce centre d’arts traditionnels encourage et de promouvoit les arts classiques du Kerala, le théâtre, la danse, la musique, les arts martiaux, depuis 1977.

Les artistes sont de vrais professionnels et des chorégraphes compétents.

Ce théâtre a la chance d’être vraiment beau.

En plus il est tout petit (200 places), ce qui  donne une certaine proximité entre les spectateurs et les acteurs.

Sur les chaises blanches un papier en anglais explique en quelques lignes l’essentiel de ce qui va se passer sur scène.

Il est tout en bois, et crisse de partout comme les petits théâtres parisiens.

Il n’y a guère de décor sur la scène en dehors  de lampes  en métal où flottent des mèches de coton dans de l’huile de coco. Ce qui lui confère une douce ambiance, feutrée et chaleureuse.

De l’extérieur il est illuminé de partout.

L’extérieur du théâtre

Panneau

Peinture murale d’un acteur et son exagération faciale.

Théâtre.

Dans la ruelle du théatre

Dans la ruelle du théâtre

Peinture murale extérieure

Vers le théâtre   Vers le théâtre 2

Le "petit rat" du théâtre

Le « petit rat » du théâtre, croisé par hasard dans la ruelle…lui et toute sa famille…

Peinture murale du théatre

Peinture murale du théâtre

L’intérieur du théâtre

La serrure de la porte du théatre

La serrure de la porte du théâtre

Peinture murale du plus populaire dieu indien.

Peinture murale du plus populaire dieu indien.

Une pensée pour le dieu Ganesha qui écarte les obstacles.

    

Toujours aussi sympatique, ganesha et sa souris.

Toujours aussi sympathique, Ganesha et sa souris. (vous l’avez compris, c’est mon chou-chou….)

Offrandes

Offrandes de fleurs pour honorer les divinités, particulièrement Shiva.

Shiva à droite de la scène.

Shiva à droite de la scène, le dieu de la danse ( et le papa de Ganesha! )

Lampe à huile devant Ganesha à gauche de la scène

Lampe à huile devant Ganesha à gauche de la scène

Les kolams sur le sol.

Un kolam éphémère sur le sol en guise de bienvenue. Le centre est tracé à main levée et les éléphants avec un pochoir.

Kolam, dessin à la farine de riz pour porter chance et pour le côté esthétique. Il est réalisé d’une main habile en semant la poudre entre l’index et le pouce sur un sol humidifié.

Pigments de maquillage et lampe à huile

maquillage à base de pigments et lampe à huile.

Aum sweet aum

Aum sweet aum

Les mouvements exagérés des muscles du visage pour exprimer les sentiments et les émotions

Les mouvements exagérés des muscles du visage pour exprimer les sentiments et les émotions (Peinture)

La suite dans le prochain billet, sur le spectacle, le maquillage, le jeu des acteurs.

A bientôt, je l’espère!

Les marchés du Sud (2)

Le Marché

Sur la petite place, au lever de l’aurore,
Le marché rit joyeux, bruyant, multicolore,
Pêle-mêle étalant sur ses tréteaux boiteux
Ses fromages, ses fruits, son miel, ses paniers d’oeufs,
Et, sur la dalle où coule une eau toujours nouvelle,
Ses poissons d’argent clair, qu’une âpre odeur révèle.
Mylène, sa petite Alidé par la main,
Dans la foule se fraie avec peine un chemin,
S’attarde à chaque étal, va, vient, revient, s’arrête,
Aux appels trop pressants parfois tourne la tête,
Soupèse quelque fruit, marchande les primeurs
Ou s’éloigne au milieu d’insolentes clameurs.
L’enfant la suit, heureuse ; elle adore la foule,
Les cris, les grognements, le vent frais, l’eau qui coule,
L’auberge au seuil bruyant, les petits ânes gris,
Et le pavé jonché partout de verts débris.
Mylène a fait son choix de fruits et de légumes ;
Elle ajoute un canard vivant aux belles plumes !
Alidé bat des mains, quand, pour la contenter,
La mère donne enfin son panier à porter.
La charge fait plier son bras, mais déjà fière,
L’enfant part sans rien dire et se cambre en arrière,
Pendant que le canard, discordant prisonnier,
Crie et passe un bec jaune aux treilles du panier.
                                                      Albert SAMAIN (1855-1900)
                                                   (Recueil : Au jardin de l’Infante)

Cèpes 1

 

Epices

 

Ail

 

Apéro

 

Les Halles

 

Figues

 

Huile d'olive

 

Melons

 

Miel

 

Nectarines

 

Oignons doux

 

Pommes

 

Potiron 1

 

Savon

 

Savon Pezenas.

 

Savons 2

La première partie du jour de marché, c’est par ici.

Belle promenade et à bientôt pour un tout autre registre!