Les mimiques du dromadaire

« Toutes les cinq minutes, le conférencier répétait: « Il ne faut surtout pas confondre les dromadaires avec les chameaux, j’attire, mesdames, messieurs et chers dromadaires votre attention sur ce fait: le chameau a deux bosses mais le dromadaire n’en a qu’une! » Tous les gens, de la salle disaient: « Oh, oh, très intéressant », et les chameaux, les dromadaires, les hommes les femmes et les enfants prenaient des notes sur leur petit calepin. »

                                                                              Extrait d’un conte de Prévert                                       

Grâce à ses dents, les nomades connaissent son âge.

Plus elles s’usent et moins longtemps il vivra… J’ai l’impression que les siennes se déchaussent parce qu’il a grignoté trop d’acacias, et qu’il aurait besoin d’un dentiste.

Pâturages d’herbes sèches et de plantes épineuses.

Lui aussi, quelques problèmes dentaires.

Il peut mesurer jusqu’à 2m. A éviter si on est sujet aux vertiges comme moi.

Les nomades en tirent la viande, le lait, le cuir. C’est leur monture et aussi leur porteur.

Il se plait dans le désert et ne réalise pas que les touaregs y abandonnent tout, bidons, sacs en plastique…

Lui, esquisse un sourire.

Celui-là est content, il rit en montrant ses dents.

Ses grands cils fournis le protègent des vents de sable et des poussières.

Il ferme également ses narines quand le vent souffle.

Lui, c’est un pince-sans-rires.

Ils peuvent boire 100l d’eau en 10 minutes et sont capables de détecter de l’eau à plus de 100kms.

Le Dromadaire

Avec ses quatre dromadaires
Don Pedro d’Alfaroubeira

Courut le monde et l’admira.
Il fit ce que je voudrais faire
Si j’avais quatre dromadaires.

Guillaume Apollinaire

10 réflexions sur “Les mimiques du dromadaire

  1. gwen la butineuse dit :

    Ils me font toujours penser à Jean Dujardin quand il les imite, mais je ne sais pas s’il arrive à fermer les narines quand le vent souffle …
    A bientôt et merci de me faire voyager!

  2. Petitgris dit :

    J’adore le pince-sans-rire ! Au Maroc un chamelon s’était saisi de notre bouteille d’eau, l’avait levée et bue cul-sec sous nos yeux ébahis ! Tes photos sont magnifiques, j’adore les gros plans ! Bon samedi Bises

  3. Une porte sur deux continents dit :

    Encore un animal bien fascinant ! J’ai aussi le vertige, donc je n’arriverais peut-être pas à grimper sur un par contre… 😉 Bises et bon week-end !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s