Arches National Park 1

Nous sommes toujours dans l’Utah, au Nord de Moab.

Arches National Park, contient la plus grande concentration au monde d’arches de grès naturel, au coeur du Colorado. A perte de vue, on y trouve aussi des buttes, des cheminées de fée, et des falaises vertigineuses forgées par l’érosion. Les pins et les genévriers couvrent plus de 40 % du parc.

  Arches National Park 1.jpg

   Pine Tree Arch ↑

Un stop incontournable, même s’il y a beaucoup de monde dans ce parc mythique. Ce qui est normal vu la splendeur de cet endroit.

  Arches National Park 3.jpg

se noyer dans l’immensité…  Arches National Park 2.jpg

 

« La grâce est un présent car, dans ces moments là, on n’a ni passé ni avenir. On devient un paysage. »

                                                                                                                                 F. Beigbeder

 

  Arches National Park 4.jpg  Arches National Park 5.jpg

 

Les oxydes de fer ont donné ces merveilleuses teintes ocres rouges et oranges aux grès . Vous ajoutez à cela un ciel bleu et vous avez la perfection. Un contraste de couleurs, de textures, de rochers géants et de reliefs vraiment uniques.

  Arches National Park 6.jpg  Arches National Park 7.jpg  Arches National Park 8.jpg

 

Une route panoramique pavée de 37 kms emmène les visiteurs aux principaux points de vue dans le parc.

Arches National Park 04.jpgArches National Park 13.jpg

 

La nature y est tellement belle et on a un vrai sentiment de petitesse face à cette immensité.

 

  Arches National Park .jpg

   Mesa Arch 2368-1.jpg

Landscape Arch

 

A Sand Dunes Arches, nous avons marché dans un bac à sable géant tout doux, orange presque fluo. Il y avait beaucoup de vent ce jour là qui balayait le sable. Les baskets se sont colorées à jamais, les lunettes de soleil étaient indispensables, une écharpe devant le nez et la bouche, mais nous en gardons un merveilleux souvenir, malgré nos oreilles bouchées par ce sable si fin.

Arche de la dune d'Areia, Thompson, Etats-Unis 1.jpg

A certains moments nous étions surpris par de violentes bourrasques de vent.Arche de la dune d'Areia, Thompson, Etats-Unis 2.jpgArche de la dune d'Areia, Thompson, Etats-Unis 3.jpgArche de la dune d'Areia, Thompson, Etats-Unis 4.jpgArche de la dune d'Areia, Thompson, Etats-Unis 6.jpgArche de la dune d'Areia, Thompson, Etats-Unis.jpg

Ici l’arche est à taille humaine, avec des passages étroits. J’ai adoré cet endroit.

Arche de la dune d'Areia, Thompson, Etats-Unis 5.jpg

Arches National Park 20.jpg

Suite des photos de ces grands espaces dans le prochain billet.

A bientôt!

 

Natural Bridges National Monument

On continue dans le désert de l’Utah, prés d’un canyon en grès blanc, à 88 kms de Bluff et 64 kms de Blanding, la première petite ville où l’on peut s’approvisionner ou faire le plein d’essence.

  Natural Bridges 1.jpg

Natural Bridges National Monument est situé sur une mesa, une montagne dont le dessus est plat et les côtés constitués de versants boisés et entouré de canyons blancs.

  Natural Bridges 2.jpg

La Bridge View Drive, une route panoramique de 14 kilomètres a plusieurs belvédères qui permet de voir trois belles arches. On peut s’y promener et comme d’habitude le spectacle est grandiose. La route en boucle fait le tour du parc. La « driving scénic » est agréable et les points de vue sur les ponts sont bien aménagés. Ces ponts ont une dimension incroyable, et les plongées vers les profondeurs sont magnifiques.

  Natural Bridges 3.jpg

« Natural Bridges »  a été déclaré Monument National en 1908.

  Natural Bridges 11.jpg  Natural Bridges 12.jpg

Son aspect rubané est vraiment original.

  Natural Bridges , un aspect rubanné rouge et blanc 4.jpg

Un endroit majestueux, reposant, sauvage et dépaysant! Regarder ce travail d’érosion est une belle expérience. En plus cet endroit n’est pas très fréquenté, le parc étant plus isolé que d’autres.

  Natural Bridges 5.jpg

Les ponts naturels sont formés par l’eau courante et sont donc beaucoup plus rares que les arcs, qui résultent d’autres forces d’érosion. Ceci est également la raison pour laquelle les ponts ont tendance à être trouvés dans des canyons profonds, parfois tout à fait cachés, alors que les arcs sont généralement élevés et exposés, souvent les derniers vestiges de falaises et de crêtes. Contrairement aux arches (résultat de l´érosion par les intempéries, sur des roches), les ponts naturels sont creusés par le lit d’une rivière dans des roches beaucoup plus anciennes.

  Natural Bridges 6.jpg  Natural Bridges 8.jpg  Natural Bridges 9.jpg

On découvre trois beaux ponts de pierre, Sipapu, Kachina et Owachomo.
Owachomo Bridge .jpg

Owachomo Bridge est le plus ancien. Il s’étire sur 55 m, et une petite largeur de 2,75 m. Il signifie « Monticule de roches » en Hopi.

Owachomo  bridge .jpg

Vue depuis le pont Owachomo

Kachina signifie esprit et les Kachinas sont représentés sous forme de poupées chez les Hopis.
Ici c’est le pont du milieu.
Kachina bridge .jpg

Kachina Bridge

Sipapu signifie le lieu d’émergence, une porte d’entrée par laquelle les Hopis croient que leur ancêtres sont venus dans ce monde. Les Hopis, descendants des Pueblos, comptent parmi les tribus dont le mode de vie a été le mieux préservé aux USA. C’est un clan matrilinéaire. Hopi signifie personne tranquille, personne pacifique.

Pour en savoir plus sur les Hopis, c’est par là

Sipapu Bridge .jpg

Sipapu Bridge

Sipapu Bridge.jpg

C’est le plus spectaculaire des trois ponts. 67m de haut et 82m de long. C’est le deuxième plus long pont naturel au monde.

Son ouverture arrondie et ses côtés lisses sont la preuve d’innombrables inondations des roches. Ce pont a mis  des milliers d’années à se former, mais l’érosion continue avec les eaux de ruissellement des crues.

  Natural Bridges 13.jpg  Natural Bridges 14.jpg  Natural Bridges 10.jpg

Prochaine étape, Arches National Park

Belle fin de semaine et à bientôt!

 

 

 

La Moki Dugway et Muley Point

Là nous sommes au sud de l’Utah, près de Mexican Hat, dans les terres ancestrales des indiens Navajo.

Mocki Dugway Blanding 5.jpg

La Moki Dugway ( UT 261) est une route vertigineuse datant de 1958, toute en lacets, en épingles à cheveux, taillée dans les flans des falaises. Ou plutôt une piste non goudronnée avec du gravier et du sable, et quasiment sans  glissières de sécurité.

Mocki Dugway Blanding 6.jpg

L’épingle à cheveux de la route.

 

Mais cette ascension est unique et mémorable, avec des points de vue fantastiques et une belle récompense lorsqu’on arrive au sommet de la Cedar Mesa. En plus on y roule très lentement, du coup on profite à fond du paysage, même s’il y’a des passages un peu effrayants…

Mocki Dugway Blanding 8.jpg

C’est une expérience unique de conduire ainsi au bord d’un précipice.

Mocki Dugway Blanding 7.jpgMocki Dugway Blanding 9.jpg

 

Le panorama depuis Muley Point Overlook est époustouflant, une vue plongeante et grandiose sur « Valley of the Gods » et « Monument Valley« en arrière plan, et les paysages des méandres de la San Juan River.

 

Mocki Dugway Blanding 13.jpgMocki Dugway Blanding 12.jpg

On domine toute la plaine, il n’y avait personne ce jour là et on peut crier, crier à gorge déployée et sentir vibrer son corps dans cette décharge émotionnelle libératrice. Il n’y a personne pour vous juger ou vous dire, chut, il ne faut pas crier…

 

Mocki Dugway Blanding 2.jpgMocki Dugway Blanding 3.jpgMocki Dugway Blanding 1.jpg

Puis le silence à l’infini, le bonheur de contempler, au bout de cette route taillée dans la colline.

 

Mocki Dugway Blanding 4.jpgMocki Dugway Blanding 10.jpgMocki Dugway Blanding 14.jpgMocki Dugway Blanding 11.jpg

Une vraie joie que ce sentiment de plénitude intense loin des foules et du bruit. Ce n’est pourtant qu’un bout de route en pleine nature…

Mocki Dugway Blanding 15

« Solitude: Douce absence de regards. »

                                         Milan Kundera

A bientôt! et bon dimanche!