Au Grau de Leucate

En revenant d’Espagne, nous voulions nous arrêter à Port  Leucate pour déguster une glace.

Une montagne de coquilles d'huitres

Une montagne de coquilles d’huîtres

Nous sommes arrivés par hasard aux petites cabanes le long des rives du Grau de Leucate, là où la mer et l’étang se rejoignent par une sorte de canal.

leucate-1

Les ostréiculteurs s’y sont installés et vous  y accueillent dans un climat convivial et authentique, tous les jours. Coté Terre ils ont installés des tables et chaises pour la dégustation sur place, ou à emporter directement au comptoir.

leucate-8 leucate-3a leucate-6

Les petits mas des conchyliculteurs  se touchent. On a l’embarras du choix pour s’attabler et déguster un plateau de fruits de mer.

leucate-4 leucate-5 leucate-9 leucate-13

Ce sont des éleveurs d’huîtres, de moules, de coques, de tellines, de palourdes et de crevettes. Ce ne sont pas des restaurateurs, dans leurs petites baraques, tout se mange cru.  Essentiellement la fameuse huître creuse « Cap Leucate » à la chair fine et au bon goût de noisette.

leucate-12 leucate-11 leucate-10 leucate-2

Un bel endroit de promenade ou de dégustation, même si nous n’avons pas eu notre glace!

leucate-14

On y trouve même des crabes clounes…

leucate-15

Et des cabanes de plage comme aux USA…

leucate-7

Prochaine balade, la presqu’île d’Ambialet, à très bientôt!

 

 

Coquillages et crustacés…

Un peu de répit avec le temps qui se calme. Un bout de plage réapparaît. Et avec elle,  surgissent des algues et des coquillages de toutes sortes.

 

-Des nacres violettes, jaunes citron, marrons, grises ou noires.

Nacres jaunes

-Des Bijus (en Languedoc ou Violets en Provence), drôles de patates molles que l’on ne trouve qu’en Méditerranée. Certains s’en font un régal en mangeant toute crue leur chair iodée , orangée vive et parfumée. Beurk…

Biju

Biju

-Des Bioux aussi appelés Turbos, dont seul l’opercule me paraît intéressant. Sur une de ses faces se dessine une jolie spirale sur fond quasiment blanc. L’autre face est nacrée, orangée ou rougeâtre éclatante si elle n’a pas séjourné trop longtemps sur le sable.

C’est cet opercule, qu’on appelle « Oeil de Sainte Lucie ». Les pêcheurs méditerranéens la considèrent comme un porte-bonheur que l’on garde dans sa poche, dans son porte-monnaie ou en bijou autour du cou. C’est vrai que poli et vernis cela peut faire un très bel effet. Quant à ses vertus porte-bonheur, protectrices, ou éloignement du mauvais œil…il suffit peut-être d’y croire…

Œil de Lucie

Œil de Lucie

Biou

Biou

Biou

 

 

Grande Nacre ou Jambonneau

 

Coque rose

 

Coque rouge

 

Bruguière la spirale

 

Oursin