Fond

Les joutes nautiques languedociennes

 

Des hommes, pour la plupart pêcheurs et dockers, se livrent à un combat de joutes à bord de barques, dont le but du jeu est de faire tomber à l’eau son rival.

Ce n’est pas tant le tournoi en lui-même qui m’intéresse, mais l’ambiance qui règne à Sète lors des joutes.

Pour cela, il suffit de s’installer sur une terrasse, de siroter un petit café ou un verre de muscat, et d’écouter les Sètois…

Joutes sètoises

Jouteurs au canal royal de Sète

Joutes sètoises

Ils parlent fort, se retrouvent entr’amis, commentent, applaudissent, sifflent, s’enthousiasment et rient à gorge déployée.

Joutes sètoises

L’adversaire doit tomber à la baille.

Les gamins plongent dans le canal.

Plongeurs

La fanfare s’en donne à coeur joie dans les gradins, elle ponctue les exploits des jouteurs.

Joutes sètoises -1

L’ambiance est détendue, les gens paraissent avoir du temps.

Joutes nautiques

Le vainqueur est celui qui reste en place sur la tintaine après l’assaut

Ils profitent de leur dimanche en terrasse et de leur passion commune pour les joutes.

Hautbois

Un hautbois et un tambornet donnent la cadence aux rameurs, assis sur la proue de la barque.

 

Déroulement des tournois

Les tournois sont précédés d’un défilé des jouteurs, tous vêtus de blanc et coiffés d’un canotier, accompagnés par la musique traditionnelle, où le hautbois et le tambour occupent la place centrale.

Joutes sètoises
Une première passe d’honneur ouvre le tournoi. Les jouteurs présentent leurs lances et se serrent la main lorsque les barques se croisent. Puis les deux hommes, juchés sur la tintaine des barques, la poitrine protégée par le pavois, tentent de se faire tomber à l’eau lorsque les bateaux se croisent, avec une lance de bois à bout ferré.

Joutes sètoises

Des fanfares basées dans les tribunes « chauffent » l’ambiance et saluent les jouteurs victorieux et les passes spectaculaires à grands coups de cuivres et de grosses caisses!

Joutes sètoises IMG_7498-1

 

Joutes sètoises

Le jouteur porte un lourd pavois (bouclier) de 70 cm de haut pour 40 cm de largeur et une lance de 2,80 m de l’autre main.

Histoire des Joutes

Les joutes sont une tradition languedocienne datant du XVIIème siècle.

Les premiers tournois se sont déroulés à Agde en 1601, puis en 1627 à Frontignan et en 1665 à Mèze.

A Sète les premières joutes ont eut lieu le 29 juillet 1666 pour célébrer la fondation du Port de Sète, qui faisait partie des travaux prévus pour le Canal du Midi.

Au XVIIIème siècle les tournois opposaient hommes mariés aux jeunes célibataires, dans les différents quartiers se formaient des troupes menées par un capitaine assisté d’un lieutenant et d’une enseigne qui portait le drapeau de sa compagnie.

La couleur des hommes mariés était le rouge, celle des célibataires étant le bleu, ces couleurs se retrouvaient sur leurs vêtements, leurs barques et leurs lances.

Plouf Joutes sètoises

Les joutes languedociennes actuelles ont conservé une grande partie de ces traditions

(Source, office de tourisme de Séte.)

 

Joutes sètoises

 

Bigue : 

Ce sont les poutres qui supportent la plate-forme sur lequel se trouve le jouteur, elles mesurent 8 mètres de long et sont reliées entre elles par des traverses.

Tintaine : 

Plancher qui doit être à environ 2m au dessus de l’eau. C’est l’endroit où est placé le jouteur. Celui-ci dispose sur son plancher de cales-pieds qui lui permettent de s’arc-bouter pour résister au choc de la lance de son adversaire.

Lances : 

Leur longueur est de 2,80 m. Les lances sont tenues en main par les jouteurs. A l’extrémité des lances se trouve un trident d’acier qui leur permet de se ficher dans le pavois de l’adversaire.

Pavois : 

Bouclier de bois qui protège la poitrine des jouteurs des coups de lance.

Hautbois :

Le hautbois est un instrument de musique à vent de la famille des bois.

Souvent accompagné de son tambour, il est l’instrument des musiques traditionnelles du bas Languedoc.

Les penseurs sur la bigue

 

C’est un spectacle à voir, à vivre. On y perçoit l’âme des Sètois.

C’est riche en couleurs et en sonorités.

Pour la Saint Louis, les joutes battent leur plein, je crois que ce jour là il faut se lever tôt. Mais on peut en profiter avant la mi-août où c’est quand même moins frénétique!

Les Sètois revendiquent la création de la joute Languedocienne, mais je crois qu’ils sont un peu menteurs, c’est à Agde qu’ils sont cités dans des écrits qui datent du temps des corsaires!

En tous cas, chapeau à eux qui savent perpétuer cette belle tradition!

3 réflexions sur “Les joutes nautiques languedociennes

  1. Petitgris dit :

    Une tradition bien ancrée et qui perdure dans ses moindres détails. Mais le spectacle ne serait rien sans l’ambiance . L’allégresse, l’enthousiasme est communicatif : merci la « musique  » !🙂 Merci à toi pour les belles photos ! Bon jeudi Bisous

  2. sisterspolish dit :

    ahah mais c’est chez moi ça!! C’est vraiment sympa les joutes, ça sent l’été et ça diverti toujours!
    Tes photos sont très jolies en tout cas!
    contente que tu ai passé un bon séjour à Sète =)
    bisoux
    Laurie

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s