Tire la chevillette et la bobinette cherra

Les door knockers et ma mauvaise conscience…

Lorsqu’un visiteur veut nous signaler sa présence, il peut frapper le heurtoir sur la porte.

C’est un heurtoir métallique en forme de tête d’éléphant, ramené du Sri-Lanka.

Il sert à « tabuter »( expression du XVIe siècle…), mais pour moi c’est surtout un objet décoratif.

Les heurtoirs m’interpellent depuis longtemps. Tout comme les portes d’ailleurs, mais ça ,ce sera pour plus tard.

Et à chaque fois que je photographie un heurtoir, j’ai un peu mauvaise conscience, parce que j’ai l’impression d’outrepasser mes droits, de franchir un seuil, mais ma passion des heurtoirs reprend vite le dessus….Et clic, tant pis pour ma conscience…

C’est dans l’Hérault que j’ai pris cette série de clichés.

















Heurtoir Lodève

Une recette de saison, simple, économique et délicieuse

Figues confites au four

Ingrédients

24 Figues
une noix de beurre,
3 c à soupe de sucre

Recette

Nettoyez les figues, et équeutez les.
Beurrez un plat, puis disposez les figues debout dans le plat.
Parsemez les  de sucre en poudre, puis enfournez le tout en chaleur tournante 40 min à 140°
Laissez cuire jusqu’à ce que les figues confissent dans le plat
Vous pouvez les accommoder  avec de la chantilly, et les saupoudrer d’un peu de cannelle.

                                                        Bon appétit