Il pleuvait des cordes à CORDES SUR CIEL

Lors de nos escapades dans le Sud en automne, nous projetons toujours d’aller à Cordes sur ciel.

Et au moment de réserver l’hôtel, la météo nous dit de sortir nos parapluies et nos cirés.

Cette année on a voulu braver les prévisions météo, mais était-ce vraiment une bonne idée?

cordes-sur-ciel-paves-2

L’avantage de la pluie, c’est l’absence de touristes.

cordes-sur-ciel-paves-5

Cordes sur Ciel désert.

cordes-sur-ciel-paves-3 cordes-sur-ciel-paves-4

 

Les pavés glissants des rues tortueuses scintillent dans » la cité des Cent Ogives « .  Avec la pluie battante nous étions quasiment les seuls touristes.

cordes-sur-ciel-pierres-2 cordes-sur-ciel-paves-1

Il a fait partie des Plus Beaux Villages de France en 2014, mais n’est plus homologué actuellement. Ce qui ne m’étonne pas vraiment.

cordes-sur-ciel

Cordes Sur Ciel est entouré de quatre enceintes et de plusieurs portes comme la porte des Ormeaux, la porte de la Jane ou la porte de l’Horloge.

cordes-sur-ciel-1

Y aura t-il encore longtemps des boites à lettres?

cordes-sur-ciel-01

Ces pierres de différentes tailles qui s’agencent si bien me fascinent.

cordes-sur-ciel-02

Le village a connu une grande prospérité grâce au commerce des draps, des soies et des cuirs. Aux XIII ème et XIV ème siècles, les marchands et les nobles firent bâtir des demeures luxueuses avec d’expressives sculptures et un incroyable système de fortifications moyenâgeuses, et un puits de 113m de profondeur.

cordes-sur-ciel-2 cordes-sur-ciel-3

 

Les boutiques d’art et d’artisanat y sont nombreuses.

cordes-sur-ciel-boutiques cordes-sur-ciel-boutique-2

Laine, cuir, vêtements, broderies, céramiques, sculptures, peintures, émaux, poteries, bijoux, tissage, verre, vannerie., ferronnerie et couteaux…

Lors de notre passage la quasi totalité d’entre elles étaient fermées.

cordes-sur-ciel-artisans cordes-sur-ciel-artisans-1 cordes-sur-ciel-artisans-2 cordes-sur-ciel-artisans-3

Morte saison ou la pluie qui dépoussiérait le village?

J’en retiens les splendides façades gothiques, l’architecture et sa situation idéale sur ce promontoire rocheux, mais il ne peut rivaliser avec d’autres villages qui eux ont vraiment une âme que les habitants et la municipalité essaient de préserver.

cordes-sur-ciel-pierres cordes-sur-ciel-pierres-3 cordes-sur-ciel-pierres-5

Cordes, tu n’as pas réussi à me transporter au ciel, qui ce jour là pleurait à froides larmes.

Et le cassoulet d’un de tes restaurants à touristes non plus…C’était une bouillabaisse de légumes dans lequel il fallait chercher les haricots blancs et les viandes…Et je ne vous parlerai pas non plus de l’acidité du petit vin local…Sortez de Cordes pour aller déjeuner.

cordes-sur-ciel-verdure cordes-sur-ciel-pierres-4

Dans le prochain billet on se promènera sur les chemins non touristiques, là où toutes les portes sont bien closes.

 

 

 

 

 

10 réflexions sur “Il pleuvait des cordes à CORDES SUR CIEL

  1. matchingpoints dit :

    La même mésaventure nous était arrivé aussi – et c’est vrai, une pluie battante enlève beaucoup de charme ! Il y a pas mal de petits villages qui deviennent tellement touristiques qu’il n’y a plus de véritable vie hors saison…

    • leklektik dit :

      Le circuit touristique est bien balisé et accrocheur, et les ruelles hors circuit sont entrain de partir en déroute…Ca m’attriste tellement.
      Belle semaine à vous!

  2. Dominique. dit :

    C’était la résidence d’été du dernier comte de Toulouse, Raymond VII. Albert Camus en était amoureux fou et y habitait la majorité du temps. Le temps ne se prêtait vraiment pas à une visite. C’est si beau sous le soleil…. Malheureusement tout devient moche et triste dans le sud de la France sitôt qu’il pleut. Un autre pays se dégage, et l’humeur tourne à la mélancolie au coin du feu en attendant le retour de jours meilleurs..

  3. Belette dit :

    Est-ce vraiment la pluie qui fait ou non le charme d’un village?? Ton impression aurait été certainement la même par beau temps… je suis d’accord avec toi, certains lieux par manque de moyens, de volonté se meurent. Le village de mon enfance est tout petit, pourtant la personne qui a été maire pendant de très nombreuses années a tout fait pour restaurer certains monuments, embellir le village malgré de petits moyens en demandant des subventions, en faisant participer les villageois à des ventes de pains et tartes cuits au four du village pour récolter des fonds, aider à arroser les fleurs ou couper les fleurs séchées … Du coup, il a du charme ce petit village et une vie!!! Tes photos restent sublimes.

    • leklektik dit :

      Je suis d’accord avec ton analyse.
      Mais s’investir de nos jours, est presqu’hors normes.
      Il est tellement plus simple de se reposer sur ses acquis…
      Belle semaine à toi et chapeau pour l’initiative de ton village.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s