Les cadrans solaires

Hier la tempête et le déluge, aujourd’hui grand soleil dans le Sud. Et grand soleil sur les murs me fait penser aux cadrans solaires.

Chacun a en tête ces vers d’Horace, « Carpe diem » Et pour profiter de l’instant présent, inutile de consulter l’heure, encore moins sur des cadrans solaires, déjà présents dans l’Égypte ancienne. L’heure affichée par le cadran est l’heure solaire effective du lieu où il se trouve. Le gnomon est l’élément vertical qui indique l’écoulement du temps sur le cadran, mais moi je n’arrive à lire l’heure qu’à midi, et encore! Ce qui m’interpelle dans les cadrans, c’est leur côté décoratif, leur travail de peinture et de sculpture, leur matière brute ou travaillée, leurs écritures.

En latin, « Horas non numero, nisi serenas »… Je ne compte que les heures sereines…

En provençal, « lou tems passo, passo lou ben », le temps passe, passe le bien.

Abbaye Cistercienne Ste Marie de Valmagne

abbaye de Foncaude

Cadran catalan à Mosset

A Pézenas

Rien sans le soleil. Pézenas

Pézenas.

St-Guilhem-Le-Désert

St-Guilhem-Le-Désert

St-Guilhem-Le-Désert

Prieuré St Michel de Grandmont

Villefranche de Conflans

Cadran solaire alsacien

 

Une réflexion sur “Les cadrans solaires

  1. PUG dit :

    Bonjour,

    Je me permets de vous signaler la parution d’un beau livre qui prolongera votre article :

    LES CADRANS SOLAIRES EN ISERE
    De Chantal Mazard

    Disséminés au hasard des hameaux, de ferme en château, animant les façades des maisons traditionnelles, les cadrans solaires constituent un véritable musée en plein air à visiter le nez au vent, les yeux grand ouverts, au détour des chemins.
    Des contreforts des Écrins au Vercors, de la Chartreuse aux plaines du Bas-Dauphiné, cet ouvrage nous fait découvrir un patrimoine à la fois remarquable et méconnu, qui va du simple vestige sur une façade lavée par les pluies à des cadrans uniques et exceptionnels.

    À travers ces oeuvres populaires, offertes au regard, nous découvrons un patrimoine émouvant, vestige de ces siècles où le soleil dictait les tâches des hommes, et pénétrons l’histoire vaste, complexe et mystérieuse de la mesure du temps.

    Visualiser le sommaire et un extrait via le lien suivant :
    http://www.pug.fr/produit/998/9782706116797/Les%20Cadrans%20solaires%20en%20Isere

    Bien cordialement,

    Emmanuelle VOURIOT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s