IMG_4694

India. Portraits d’hommes. Rencontre avec la misère. (1)

J’ai croisé des hommes en marche. J’ai croisé la pauvreté.

La pauvreté est un choc terrible qui nous poursuit longtemps après notre retour. Et un vague sentiment de culpabilité aussi…

C’est vrai qu’on ne revient pas indemne d’Inde.

On le dit, on le sait, on croit être préparé…

Homme en marche _4059-1 Homme en marche -1-1 Homme en marche_2006-1

45% des indiens ont moins d’un dollar par jour pour vivre…

Les nantis ont un salaire moyen de 100 Dollars.

Les pauvres n’ont pas accès aux soins médicaux. Et pas de Sécu dans le pays…Ni retraite évidemment…

La taille de son pied gauche…

La taille de son pied gauche…

La pauvreté, l’illettrisme, la faim et la malnutrition existent bel et bien derrière cette population souriante et élégante.

Homme en marche_3520-1-2 Homme en marche_3987-1 Homme en marche_4563-1

Ce n’est pas qu’une question de manque de revenus, mais souvent une question de statut social, lié aux castes.

Homme en marche_2402-1

Je suis fascinée par son beau turban rose indien.

Homme en marche_2363-1

Homme en marche_3424-1

Un homme en marche qui attend de l’aide

J’ai croisé des hommes dans les temples.

Homme aux pigments _4440-1

D’après ce que j’ai compris, un crâne rasé avec des pigments dans un temple signifie que l’homme demande à être guéri d’une maladie.

homme aux pigments _4539-1

Une cérémonie dans un temple dont je n’ai pas saisi le sens, mais tout le monde fêtait quelque-chose en musique…

J’ai croisé des hommes assis.

J'ai croisé des hommes assis…

J’ai croisé des hommes assis…

La mendicité est une institution dans ce pays. Ils n’ont pas le choix. Sauf les Sâdhus  pour qui c’est un mode de vie, ils renoncent à toute possession et ne se nourrissent que des dons des passants.

Sâdhu

Sâdhu

Homme assis -1

Les pauvres, les orphelins, les malades, les chômeurs, les enfants, les vieillards, tous sont concernés. C’est une réalité qui n’est pas forcément évidente. Mais il suffit de prendre exemple sur les indiens qui sont souvent généreux, même s’ils sont pauvres. Les mains  se tendent mais d’autres savent aussi donner. Je pense que c’est une question de foi et de karma pour eux. Et un bel exemple pour nous occidentaux « riches » où les institutions vous disent qu’ils n’y a pas de nécessiteux dans votre commune…

Il est difficile de savoir quoi donner, quelle somme, 5 roupies ou 1 dollar, donner aux enfants ou pas pour ne pas les inciter à mendier au lieu d’aller à l’école…

Donner à boire, à manger, des médicaments, des cahiers et des crayons de couleurs, des habits, des jouets…ou passer en jouant à l’autruche…

Je crois qu’il n’y a pas de réponse type. C’est un histoire de feeling au jour le jour.

Homme qui a faim et soif _4570-1

J’ai croisé un homme qui avait soif

Mais ici on a rarement un regard aussi profond ou une ébauche de sourire qui laisse deviner un peu de bonheur et de soulagement lorsqu’on a tout simplement été humain.

Sourire d'homme _3460-1-2

Dans cette grisaille actuelle , après les images chocs, j’ai envie de partager les moments forts des sourires et des rires d’hommes.

Homme qui susurre à l'oreille de la vache .Elle est considérée comme l’animal de compagnie des dieux Krishna et Shiva.

Homme qui susurre un voeu dans l’oreille de la vache .Elle est considérée comme l’animal de compagnie des dieux Krishna et Shiva. Et « Nandi » le taureau est son véhicule.

Sourire d'homme _3816-1 Sourire d'homme _4217-1 Sourire d'homme _4455-1 Sourire d'homme _6990-1

19 réflexions sur “India. Portraits d’hommes. Rencontre avec la misère. (1)

    • leklektik dit :

      Merci la crapaude, toi qui doit être dans ton élément avec ce temps pluvieux…. J’aurais préféré partager des couleurs, du soleil, et un peu plus d’optimisme…

  1. Framboise dit :

    Oui, c’est exactement ça l’Inde et tu verras le jour où tu iras visiter l’Inde du nord tu y retrouveras exactement la même chose. Et là tu te rendras compte que cette pauvreté ne te sera pourtant pas familière. Tu ne t’y habitueras pas..non jamais…. Plus de 10 ans après mon voyage la bas, je ne m’en suis jamais remise. Mais du coup cela m’a aidé à grandir, ici, en France. Moi la petite européenne égoïste que j’ai pu être, j’ai grandi la bas. On ne revient pas indemne de l’Inde, non mais on en revient grandit et plus fort. J’ai hâte de pouvoir y retourner et j’espère vraiment pouvoir y aller y vivre un jour. Pas pour faire comme tous ces européens et y aller pour me faire de l’argent dur le dos des touristes mais pour vivre la vie indienne et si je le peux aider autant d’indiens que je le pourrais. Car tout ce qu’ils m’ont donné lorsque j’y suis allée, aucun européen n’a réussi a me donner 1 millième..

  2. Katesônails dit :

    C’est exactement ça, on ne revient pas indemne d’Inde. Mais par dessus tout, je reste fascinée par leur force, leur capacité à être souvent plus heureux que nous, de leur conscience que la vie est un cadeau, alors qu’ils n’ont presque rien… Quel paradoxe lorsqu’on s’aperçoit que nous avons tout pour être heureux et que nous nous plaignons tout le temps…
    Jolies photos !

  3. Cha_mallow dit :

    Bonjour Nicole, je ne savais pas que tu avais un blog, je vais le découvrir avec plaisir!
    Tes photos sont touchantes, pleines de sincérité, de simplicité mais aussi de tristesse. Cela serre le cœur de voir autant de pauvreté, de voir ce contraste si fort entre notre vie et la leur. Il y a de ça quelques années, un ami est allé en Inde rejoindre son père qui y était muté un an, et il m’a avoué n’être sorti de chez lui que très très peu, tellement la pauvreté et la misère des gens le rendait malade. Cela doit être dur à voir, mais cela donne une belle leçon de vie….
    Merci pour ce petit voyage!

    • leklektik dit :

      Merci Charlotte, mais l’Inde n’est pas que ça…C’est un aspect important, OK. Mais il y’ a tant d’autres facettes colorées, odorantes, tant de belles rencontres, des sites magnifiques, des gens extraordinaires…Tant de partages…qui arrivent un peu à nous faire oublier cette misère, ou du moins à la rendre presque supportable.
      C’est dur et pourtant j’ai tellement envie d’y retourner…

  4. ANaHita dit :

    Merci pour ces magnifiques photos et tes mots qui m’ont tant touchée.
    Je n’ai jamais été en Inde mais les récits que j’en lis me donnent de plus en plus envie de visiter ce pays.
    Mais je me demande si je le supporterai…

    • leklektik dit :

      N’hésite pas si tu as envie d’y aller. On ne peut que ressortir grandi de ce merveilleux pays. Et prendre conscience que d’autres repères existent. Regarder autrement, agir autrement… Tout le monde me disait de commencer par le sud et d’aller dans le Nord plus tard, parce que dans le Nord, le choc est encore plus terrible…Je te dirais ça l’année prochaine…
      Bizzoos

  5. Amaya dit :

    merci
    je retrouve des ressentis
    oui ils sont élégants et font face à la misère matérielle
    mais leurs bonheurs expriment une richesse spirituelle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s