Castres

Castres (2)

La fin de la promenade à Castres avec arrêt sur les portes et leurs détails.

Toc Toc Toc…

Mais entrez donc!

« Dès que séchera la rosée,
Regarde la rouille posée
Sur la médaille et son revers.

Elle teinte bien les feuilles d’automne.
Elle vient à bout des fusils cachés.
Elle rongerait les grilles oubliées
Dans les prisons, s’il n’y venait personne. »

Maxime Le Forestier

 

Hotel Jean Leroy XVII ème

Castres

Castres

Castres

Castres

Castres

Castres

Castres

Castres

CastresCastres

« Des hommes surgissent qui se mettent à sonner à toute volée, en maniant les battants comme des heurtoirs.

Dind Ding Ding Ding, ils frappent l’airain avec une rapidité frénétique. »

                                                                                                                        Pierre Loti

Castres

Castres

Castres

3 réflexions sur “Castres (2)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s