Aux fenêtres de Pérouges

Les fenêtres de Pérouges sont aussi belles et uniques que les portes.

Avec d’invraisemblables détails, de la recherche artisanale dans les carreaux, les volets, les formes, la verdure, les fleurs.

Elles sont pour la plupart d’origine.

Aux Fenêtres de Pérouges 2.jpg

Les petites fenêtres du bas servaient de passage pour l’approvisionnement des échoppes. ↓Aux Fenêtres de Pérouges 3.jpgAux Fenêtres de Pérouges 4.jpg

La jolie fenêtre et son jardin miniature de cactus.Aux Fenêtres de Pérouges 5.jpgAux Fenêtres de Pérouges 6.jpgAux Fenêtres de Pérouges 7.jpgAux Fenêtres de Pérouges 8.jpgAux Fenêtres de Pérouges 10.jpgVitraux en « cul de bouteille »

Aux Fenêtres de Pérouges 13.jpgAux Fenêtres de Pérouges 12.jpg

↓ Quelquefois les volets s’ouvrent horizontalement, et servaient d’étal aux marchands.Aux Fenêtres de Pérouges 11.jpgAux Fenêtres de Pérouges 9.jpgAux Fenêtres de Pérouges 1.jpgProchain et dernier billet sur les détails de Pérouges.

A bientôt!

Aux portes de Pérouges

On poursuit la découverte avec ma petite manie d’arrêt aux portes. Elles sont tellement belles et uniques. Avec de beaux encadrements de vieilles poutres, pierres et galets. Aux portes de  Pérouges 3.jpgCertaines sculptées, d’autres cloutées,

Aux portes de  Pérouges 4.jpg

certaines retapées, d’autres dans leur jus…Aux portes de  Pérouges 7.jpgAux portes de  Pérouges 10.jpgAux portes de  Pérouges 11.jpgAux portes de  Pérouges 12.jpgAux portes de  Pérouges 9.jpgAux portes de  Pérouges 8.jpgAux portes de  Pérouges 6.jpgAux portes de  Pérouges 5.jpgAux portes de  Pérouges 2.jpgAux portes de  Pérouges 1.jpg A gauche, une partie de la porte de l’église.

On ferme les portes et dans le prochain billet on ira toquer aux fenêtres.

A bientôt!

Pérouges (2)

On poursuit le chemin des écoliers.

La cité de Pérouges est une « hauteur fortifiée » qui présente un plan arrondi où les rues s’organisent en suivant le chemin de ronde.

Elle comprend une rue marchande où presque toutes les maisons possédaient, au rez-de-chaussée, de larges baies où les artisans étalaient leurs produits sur les volets de bois.

Quasiment pas de boutiques, juste de quoi se restaurer, croquer dans une tarte au sucre ou boire un verre à l’ombre du tilleul bicentenaire. Ce symbole de la Liberté a été planté sur la place centrale à la révolution.

Une petite visite dans l’austère église-forteresse du XVe et son chemin de ronde, dont les murs sont des remparts.

Pérouges Eglise 3.jpgPérouges Eglise 2.jpgEglise Pérouges 1.jpg

 

Certaines murailles datent du XIVe. Elles ont permis de préserver les habitations d’époque. Ces vieilles demeures en pierres ont souvent des murs d’1m d’épaisseur. Et on sent un engouement pour la restauration de cette ancienne cité de tisserands qui reste authentique.

La cité de Pérouges 3.jpg

la cité de Pérouges 1.jpg

La cité de Pérouges 2.jpg

La cité de Pérouges 4.jpg

La cité de Pérouges 6.jpgLa cité de Pérouges 5.jpg

La cité de Pérouges 7.jpg

 

La cité de Pérouges 7a.jpg

 

Bravo aux habitants et continuez sur votre lancée à chérir et à préserver votre pittoresque village.

La cité de Pérouges 24.jpgLa cité de Pérouges 23.jpgLa cité de Pérouges 22.jpgLa cité de Pérouges 21.jpg

A bientôt pour la suite de la balade!