Vrai ou faux Sâdhu, peu importe.

Qui n’a pas croisé en Inde de sâdhus, ces ermites qui errent sur les routes, qui n’ont ni maison, ni attaches sociales ou familiales. Ils font voeu de pauvreté, de célibat (l’énergie sexuelle peut être sublimée en pouvoir spirituel) et parfois même de silence.  Ils finissent par se fixer dans un endroit consacré à leur divinité ou dans un lieu saint comme Bénarès ou Allalabad.

Saddu 3

Ils pratiquent le yoga et toutes sortes de rituels bizarres (un peu magiques pour entrer en contact avec les dieux), méditent, bénissent, récitent des mantras, enseignent l’importance de la spiritualité et de l’illusion du monde matériel. Ils augmentent ainsi leurs pouvoirs spirituels et acquièrent la connaissance mystique.

Saddu 3a Saddu 3aa

Ils sont vêtus  de robes blanches (shivaïtes) ou oranges (vishnuïtes), de colliers et possèdent une couverture, un bâton et un bol.

Saddu 3aaa Saddu 3aaaa

Les sâdhus portent un tilak sur le front. Le motif symbolise leur appartenance , soit shivaïte ( Le trident) , soit vishnuïte ( un U blanc et un point rouge).

Sâdhu Orcha

Le Sâdhu bavard d’Orcha

Pour peindre leur visage et leur corps ils font souvent preuve de véritables dons artistiques.

Bénares

Les sâdhus cherchent par ce maquillage à exprimer la beauté surnaturelle des divinités.

Saddu 7

Ils portent souvent les cheveux très longs  comme Shiva ou se rasent le crâne. Ils arborent une grande barbe et se frottent le corps avec des cendres qui symbolisent la mort et la renaissance.

Pour assurer leur subsistance, les sâdhus pratiquent la mendicité et vivent des dons. La nourriture, source de plaisir, doit être limitée au minimum vital. 

Sâdhu

Ils se vouent entièrement à leur quête spirituelle qui consiste à rechercher l’Illumination et à se détacher des réalités matérielles du monde. 

Les  sâdhus sont un peu comme les moines errants dans d’autres pays asiatiques.. Ils consacrent leur vie à la réalisation de leur libération qui s’obtient par la méditation et la contemplation.

Sâdhu Orcha

Sâdhu à Orcha et son petit chien errant (comme lui)

Pour les hindous, le cheminement spirituel a toujours représenté le plus grand but dans la vie.

La pratique est ouverte aux femmes, mais je n’en ai pas croisées.

Sâdhu Bénarès

Ce choix peut aussi permettre d’ échapper  à leur caste et à une vie de misère et de pauvreté.

Sâdhu à Orcha

Les croyants les considèrent de toute façon comme des hommes saints, respectables et bons.

Sâdhu

Et certains sâdhus célèbres sont de véritables idoles et sont adorés comme des dieux sur terre.

Le seul fait de les toucher conduirait à l’absolution des péchés.

Sâdhu

Pour recevoir une étincelle de leur énergie spirituelle il suffit de leur faire des dons qui sont considérés comme des offrandes aux dieux. En retour on obtient leur bénédiction. Ainsi, depuis la nuit des temps, la société indienne a soutenu ces saints hommes.

Sâdhu Bénares 2

J’ai essayé les petits dons, mais la grâce divine se fait toujours attendre…I

Sâdhu Bénares 1

ll faut bien admettre que certains se déguisent  en sâdhus dans le but de faire l’aumône auprès des touristes en se prêtant à la pose-photo. En Inde il est souvent difficile de survivre, alors faux ou vrai sâdhu, peu importe dans le fond.

Bénares

Bénarès

Ma maman est partie aujourd’hui, le jour de la fête des grands-mères. Et moi je revis une partie de mes promenades le long du Gange à Bénarès. Cet endroit sacré où les indiens rêvent de se faire incinérer.

Offandes Gange

Au Revoir Mamylou.

Holy cows (3)

« Là où les hindous voient une vache sacrée, d’autres voient un gros hamburger. »

H. Galéano L’école à l’envers

Holy cow à Bundi  -1

 

Il y aurait en Inde 45 millions de vaches…

Calins bovins

Calins bovins

 

Le ghee, (beurre clarifié) à partir du lait de vache est utilisé dans les cérémonies et dans la préparation des aliments religieux, et des offrandes.

 L’urine de la vache est également utilisé pour les cérémonies religieuses ainsi que pour des raisons médicales.

 Bundi

Orcha IMG_4866-1-2 Orchha  IMG_4787-1

Elles nettoient aussi les rues en mangeant les ordures sauf dans certaines villes où des hommes payés par l’état les nourrissent.

Holy cow   IMG_9721-1

Elles mangent tout, les restes de nourriture que les restaurants jettent dans la rue, les papiers, les cartons, les tissus, se servent sur les étals des marchands.

IMG_9460.  Bundi  jpg-1 IMG_9457.  Bundi  jpg-1

Leurs bouses sont précieusement récoltées, puis mélangées avec de la paille, et séchées en galettes. Elles serviront à faire le feu dans les maisons pour préparer les repas ou chauffer l’eau. Elles sont aussi sensées éloigner les moustiques dans les maisons et servent d’engrais.

Holy cow  à Bundi IMG_9526 Holy cow  IMG_9954-1 Holy cow  à Jaipur IMG_4716-1

La science moderne affirme que la fumée de la bouse de vache est un désinfectant puissant et est bon contre la pollution.

Holy cow IMG_9718-1 Holy cow  IMG_0894-1 Jaisalmer IMG_1209-1 Jodhpur IMG_1770-1

Mon seul regret est de ne pas avoir vu de « Vache qui rit » en Inde, et pourtant elle existe même au fin fond de l’univers, du Cambodge au Sénégal!

Mandawa IMG_0017-1-2 Mandawa IMG_0266-1 Holy cow  à Orchha  -1

Elles ont quelquefois la chance de se faire nourrir par un villageois qui touche quelques roupies de l’état pour leur donner de l’herbe fraiche.

Le nourrisseur de vache à Udaïpur

Le nourrisseur de vache à Udaïpur et c’est la régalade!

Holy cows (2)

« On peut mesurer la grandeur d’une nation et de son progrès moral par la façon dont elle traite ses animaux. protection de vache pour moi n’est pas de la simple protection de la vache. Cela signifie la protection de tout ce qui vit et est impuissant et faible dans le monde. » 

                                                                                                                                 Gandhi

Holy cow  IMG_0872-1

Une vache est quasiment équivalente à une mère ou une déesse.

Holy cow  à Benares IMG_6025-1

Holy cow  IMG_1644-1

Triste spectacle, même coloré…

Holy cow  IMG_2715-1

Partage

Holy cow  à Benares

Je n’étais pas rassurée dans cette ruelle Varanasi…

Les vaches sont sacrées en Inde pour des raisons religieuses. Dans la religion hindoue,  les vaches sont un symbole de la terre. Les hindouistes disent une vache donne beaucoup et prend si peu.

Pushkar IMG_4178-1 Holy cow  à Pushkar IMG_4356-1 Holy cow  à Mandawa IMG_0250-1

On dit même qu’un indien préfère mourir de faim que de manger sa vache!

Holy cow  à Pushkar IMG_4061-1 Holy cow  à Udaipur IMG_3333-1

Ce n’est donc pas un caprice bizarre, ou un élément folklorique, mais bel et bien la relation fondamentale que les indiens entretiennent avec la nature.

Holy cow  IMG_0890-1 IMG_3512.Bundi JPG

Les coutumes continuent à constituer le véritable fondement de la civilisation indienne.

Et ces traditions ancestrales qui peuvent nous sembler étranges, continuent à marquer la vie quotidienne.

Holy cow  à Jaisalmer Holy cow  à Mandawa Holy cow  IMG_5145-1 Holy cow  IMG_9719-1 Holy cow  IMG_9791-1

Quel fut le spectacle le plus dur à Varanasi, la vache ou l'état du Gange?

Quel fut le spectacle le plus dur à Varanasi, la vache ou l’état du Gange?

 

En Inde, j’ai appris à regarder les vaches!

Et les petits veaux laineux et propres qui gambadent actuellement dans les prés sont si mignons…Ils auront moins de chance de grandir et vivre qu’en Inde…