Om Banna, Bullet Baaba Shrine

A 50kms de Jodhpur, sur la route de Pali, plus précisément à Chotila, se trouve un temple très spécial.

Il est dédié à Om Singh Rathore, (ou Om Banna)  où est conservée sa moto, une Royal Enfield Bullet 350 cc, une moto déifiée.

Moto Bullet

Royal Enfield Bullet 350 cc.

 

Des centaines de fidèles viennent prier chaque jour et adorer la moto pour ne pas avoir d’accident de la route.

Om Banna, Bullet Baaba Shrine -1

En 1988, Om Banna, ivre, se rendait de la ville de Bangdi  à Chotila quand il a perdu le contrôle de sa moto et a percuté un arbre. Om Banna a été tué sur le coup, sa moto  est tombée dans un fossé voisin. Le matin après l’accident, la police locale a pris la moto et l’a entreposée dans le poste de police voisin.

Le lendemain elle a été signalé comme ayant disparue du poste et on a fini par la retrouver sur le site de l’accident. Une fois de plus, la police a cherché la moto, mais cette fois en prenant soin de vider le réservoir de carburant. Elle la  met sous verrou et avec une chaîne pour éviter qu’elle ne disparaisse. Malgré leurs efforts, le lendemain matin, elle avait encore disparue et a été trouvée sur le site de l’accident. La légende dit que la moto revenait au même fossé. Elle a déjoué toutes les tentatives de la police et est toujours retournée sur le lieu de l’accident.

Om Banna, Bullet Baaba Shrine -1

Bullet Baba

La population locale a dit que c’est l’âme d’Om Banna qui a accompli cet acte et que c’est un miracle.

Om Banna, Bullet Baaba Shrine -1

La nouvelle de la moto miraculée s’est vite répandue dans les villages voisins

Om Banna, Bullet Baaba Shrine -1

Devant tant de mystères, nul ne doute de l’origine divine de ces événements, on se met à adorer la moto Bullet que l’on transporte dans le temple construit pour l’occasion.

C’est ainsi qu’est né le"Bullet Baba temple." et ses nombreuses boites à offrandes.

Om Banna, Bullet Baaba Shrine -1

Om Banna, Bullet Baaba Shrine  -1 Om Banna, Bullet Baaba Shrine  -1

On pense que l’esprit d’Om Banna aide les voyageurs à rouler en toute sécurité sur les routes.

Om Banna, Bullet Baaba Shrine -1

L’arbre qu’il a percuté est orné d’offrandes, de bracelets, de foulards, de rubans et de cordes. Les dévots y déposent des bâtons d’encens, des fleurs, des noix de coco et des bouteilles d’alcool qu’ils coinçaient dans les roues de la moto. ( Pour la préserver elle a été mise sous cloche en verre…)

Om Banna, Bullet Baaba Shrine  -1

Om Banna, Bullet Baaba Shrine -1

C’est la pujah (Cérémonie d’offrandes et d’adoration) des chauffeurs et surtout des motards.

Om Banna, Bullet Baaba Shrine  -1

Le prêtre, Poonam Giri  entretient le temple depuis plus de 20 ans et appose aux fidèles un tilak (ou Bindi) sur le front. Et ils repartent en ayant pris soin d’attacher un fil rouge à leur moto, leur tata truck ou leur voiture.

Om Banna, Bullet Baaba Shrine -1

La population psalmodie des chants en l’honneur de la moto et de l’esprit d’Om Banna.

Om Banna, Bullet Baaba Shrine -1

Le sanctuaire possède ses propres musiciens qui chantent

                        Hare Krishna, Hare Rama….

On vénère Om Singh, le dieu de la moto, dont l’autel se trouve juste devant le temple.

Om Banna, Bullet Baaba Shrine -1

On y brûle du santal et de l’encens, et le petit bûcher, dont les dévots caressent la flamme, transmet la force vitale du personnage.

Om Banna, Bullet Baaba Shrine -1

Om Banna, Bullet Baaba Shrine -1

 

L’ambiance est surréaliste…C’est l’endroit le plus spécial et le plus curieux du Rajasthan, après le temple des rats.

Une légende typiquement indienne!

 

Mon dernier regard ce jour là, le petit gars qui rêve…

 

Om Banna, Bullet Baaba Shrine -1-6

                        Bon voyage à tous! Et n’oubliez pas, il suffit d’y croire…

 

 

 

 

Tapis, tapis

Sur la route entre Jodhpur et Udaïpur , c’est le paradis des tapis.Tapis IMG_2184-1

Près de Mogra, l’arrêt fut obligatoire, nous ne pouvions plus résister à l’appel des tisserands.

Tapis  -1

Pali est une petite ville prés de la rivière Bandi où foisonnent des filatures de laine et de coton ainsi que des teintureries. (Qui polluent l’air et l’eau…)

Tapis  IMG_2171-1

La plupart des tapis sont noués à la main et sont fabriqués avec d’originaux motifs floraux ou géométriques et de belles combinaisons de couleurs.

Tapis  IMG_2186-1

C’est de la laine de chameau, de mouton et de chèvre qui est utilisée par les tisserands assis devant leurs métiers dans les villages.

Tapis  IMG_2167-1

Cette tradition de tissage remonte à plusieurs siècles.

Tapis   IMG_2173-1

Les tisserands de l’Afghanistan avaient été installés dans les ateliers royaux du 17ème siècle au Rajasthan. Et la tradition perdure.

Tapis   IMG_2178-1

 

Il serait dommage de passer à côté de ces œuvres magnifiques de l’artisanat.

Tapis     IMG_9199-1

Les dhurries sont des tissages de fils de coton aux motifs essentiellement géométriques. L’artisan peut y mettre toute son imagination, son inspiration et son talent.

Tapis   IMG_2303-1

On peut encore trouver des tissages autres que du travail de masse, en s’arrêtant au bord de la route et en entrant dans une maison où vivent 3 générations et où l’on tisse à tour de rôle. On peut discuter avec la famille , parler de la scolarité  avec les enfants….

IMG_2308-1 IMG_2314-1 IMG_2324-1 IMG_2321-1-2 IMG_9201-1 IMG_9206-1 IMG_9214-1

Et c’est là que nous avons craqué après 2 ou 3 autres arrêts.

IMG_2326-1

La belle main de la grand-mère

IMG_9210-1

Le patriarcche

IMG_9197-1

Notre craquage

Prochain billet, le temple de la moto!

Eh oui, ça existe!

Belle journée à tous

Jodhpur’s omelette man

On va quitter Jodhpur.

Coupure de presse

Mais avant de partir, on va manger une savoureuse petite omelette au marché, au pied de la tour de l’horloge. Il est impossible de quitter cette ville sans  y avoir goûté!

Mister omelette

Mister omelette

L’omelette man et son fils cuisent plus d’un millier d’oeufs par jour depuis plus de 30 ans. (Disent-ils…)

Omelette shop

Une omelette pas chère, agrémentée à tout ce que l’on peut souhaiter, servie sur des toasts. Nous avions pris une omelette au fromage et au masala.

Elle s’accompagne d’un chaï, se déguste debout au milieu d’une foule dense, ou avec un peu de chance sur 1 des 3 tabourets en plastique devant sa boutique en plein air, dans la rue.

Il faut signer son livre d’or et lire les coupures de presse qui vantent son shop. Et tout cela dans la bonne humeur avec les clients locaux qui vous interpellent, les vaches et les chèvres, les coquilles d’oeufs et les mouches.

C’est devenu une institution mondiale et il faut absolument y passer, même si j’ai quelques doutes quant à l’hygiène…

Mais une omelette n’a jamais été aussi délicieuse qu’ici, surtout cuite par une légendaire vedette internationale.

Cartons d'oeufs

 

Et en quittant Jodhpur, on longe des murs lézardés…sans lézards.

Façade à Jodhpur

Le mur sépare, le mur protège, le mur dissimule et enferme.

Jodpur IMG_1761-1

C’est une limite, une frontière, ou un support d’expression artistique ou de publicité.

Jodpur, mur à l'éléphant  IMG_1780-1Jodpur IMG_1762-1

Et n’oublions pas que

   "Les murs invisibles sont plus difficiles à faire tomber que les murs de pierre.

                                                                                                                     J. ATTALI

 

Pour finir cette visite à Jodhpur, quelques portes fermées.

fort de Mehrangarh IMG_2071-1-1 Jodpur Door Jodpur IMG_1757-1-2 Jodpur IMG_1758-1 Jodpur IMG_1768-1 Jodpur IMG_1771-1 Porte à Jodpur IMG_1754-1

 

Et une porte ouverte, avec un kolam sur le seuil et 3 paires de chaussures.

Jodpur IMG_1766-1

 

Des marches originales

Marches d'escalier à Jodhpur

 

Un dernier détail de porte de Jaswant Thada

Jaswant Thada  IMG_9155-1-1

 

Et on finit le périple avec la maison cup-cake

la maison cup-cake

 

                            Prochain billet, Ranakpur, à bientôt et belle journée!